La-Léchère, station thermale et week-end SPA

Avez-vous envie de séjourner à La Léchère pour une cure thermale ? La station thermale La Léchère vous propose des hébergements à proximité des thermes à seulement 480 € les 3 semaines. Il s’agit de l’une des stations thermales les moins chères de France. Elle se trouve dans le département de la Savoie en région Rhône Alpes, sur la commune d’Aigueblanche, à 25 kilomètres d’Albertville et à 21 kilomètres de Courchevel.

Sortant d’une température élevée de 61°C, les  eaux thermales de La Léchère sont connues depuis 1869. Extrêmement pures, elles sont réputées pour leurs vertus à traiter les troubles en  rhumatologie,  gynécologie et en  phlébologie. En dehors des cures traditionnelles, la station thermale La Léchère dispose d’autres programmes : des mini-cures médicalisées et des mini-cures Capital Santé. Elles ont été élaborées uniquement dans le but de préserver son capital physique, sans aucune prétention médicale.

Pendant vos séjours aux thermes de La Léchère, profitez des autres activités et prenez le temps de découvrir les lieux. Rendez-vous au parc thermal pour s’adonner aux  jeux de boules et fréquenter son  halle de danse ainsi que sa roseraie ornée de  nombreux plants. Que ce soit en été ou en hiver, la base de loisirs du Morel ne cesse de proposer des activités comme : bébés nageurs, solarium, sauna, tennis, mini-golf, mur d’escalade, parcours de santé et autres. Une salle de spectacle et une médiathèque sont également disponibles pour des représentations artistiques et animations diverses. Par ailleurs, il vous est possible de bénéficier de tarifs avantageux avec la Pass Évasion de l’office de tourisme. Elle est exclusivement réservée aux curistes devant y passer 3 semaines de cure.

Préparez votre séjour thalasso avec Thermes La Léchère

*
Service 2.99 € / appel
+ prix appel

* Ce numéro valable 5 minutes n'est pas le numéro du destinataire mais le numéro d'un service permettant la mise en relation avec celui-ci. Ce service est édité par le site annuairesante.com. Pourquoi ce numéro ?