Languedoc-Roussillon, région de thalasso et cure thermale

Entre monts et vallées, les découvertes sont étonnantes : landes vertes qui tapissent la montagne aux formes douces ou les plateaux de l’Aubrac, plus arides, d’où surgissent des blocs de basalte volcanique ; Chanac, La Canourgue, “la petite Venise” lozérienne, adossées au causse de Sauveterre.
Mende, ville médiévale, aux rues pavées et étroites, aux toits en écailles de schiste où la cathédrale et les trois arches du pont gothique dominent le Lot.

La vallée du Lot est une des plus fertiles de Lozère.

Fertile, la vallée du Lot l’est aussi pour les activités qu’elle offre à ses visiteurs : parcours de santé, golf, centres équestres pour les uns, pêche, thermalisme à Bagnols-les-Bains pour les autres.

Sans oublier les belles saveurs, celles des fromages, des charcuteries, des confitures et des miels et l’un des mets les plus célèbres de Lozère, l’aligot.

Dans la vallée, les villages gardent d’étonnantes maisons voûtées d’autrefois. Ici, l’histoire se lit dans la pierre, celle des châteaux ou d’anciennes fortifications, des églises, des hôtels particuliers, de prieurés... Celle, plus surprenante encore, des dolmens et menhirs qui balisent les petites routes.

La Margeride et l’Aubrac montrent toute l’étendue de leurs territoires : grands espaces des immenses pâturages de l’Aubrac, monts en bouquet de près, de landes et de bois de Margeride. La nature y dévoile toute sa splendeur. La flore y surprend : fenouil des Alpes, arnica des montagnes et même digitale pourpre. Dans ce pays de sources, l’eau est partout présente, dans les ruisseaux nés du printemps ou celle des quatre lacs d’Aubrac, dont le plus célèbre, Saint-Andéol.

Le pays de la bête du Gévaudan abrite aujourd’hui des parcs animaliers ouverts à la visite ; ils protègent les loups à Sainte-Lucie, les bisons d’Europe à Sainte-Eulalie.

  9 week-end et thalasso Languedoc-Roussillon