Par marie

 glossodynie

114 réponse(s)

Répondre au message

Répondre au message





Nicolas Vullierme Michel

Heureux , si l'on peut dire, de ne pas être le seul à souffrir de glossodynie à laquelle les stomatologues n'ont apparemment aucuns remèdes à apporter considérant qu'il s'agit d'un dérèglement nerveux effectivement irrémédiable.


loulou

bonjour moi aussi je souffre de glossodynie , j'ai fais des tas de recherches et je suis très contente du résultat ,je ne prends ni antidépresseur ni médicament , je me soigne seul , tous les soirs j'applique des huiles essentiel dans la bouche et je vais dormir , je n'ai plus de brûlure à 90% et la journée en fin d'après midi je mâche une toute petite boule de propolis , ainsi de suite , la première semaine , ma langue ne me faisait plus mal ni sur les cotés ni devant la 2e , je n'avais plus ce gout amer affreux qui me pourrissait la vie , la 3e j'avais retrouver une vie paisible il me reste encore du travail a faire , mais le résultat est la , alors qu'il y a encore 2 mois j'étais en souffrance constante ,les médecins pas la peine , je suis pour les soins naturels et voilà le résultat , j'ai également changé ma façon de manger ma langue commence à redevenir rose la seule gène que j'ai pour l'instant est sous la langue mais c'est léger , je ne désespère pas de guérir définitivement , mes lèvres étaient douloureuses c'est fini . je vous encourage a essayer autre chose que les médicaments


RAVEL-CHAPUIS Chantal

Cela va faire 5 ans en juillet que je souffre de cette horreur qui s'appelle stomatodynie. Cette douleur est permanente, parfois elle se calme la nuit et si je me réveille et que je n'ai pas mal, je m'efforce de ne pas me rendormir pour goûter au plaisir de ne pas avoir ces brûlures et picotements dans toute la cavité buccale (palais, gencives, langue) et aussi une sensation d'avoir les lèvres gercées ! Le médecin traitant dit que c'est psychosomatique ... la stomatologue que j'ai consulté il y a déjà plusieurs années m'a dit que cette maladie se déclenche après un choc psychologique. Une neurologue m'a dit de ne pas focaliser sur ces douleurs !!!!!!!! En d'autres termes tout le monde s'en fout et les chercheurs ne cherchent pas vu que ça ne rapporte pas assez de fric et que ce n'est pas mortel ..... sauf si on se suicide ..car ces douleurs intolérables et constantes vous font déprimer !! je sais qu'il n'y a rien à faire car ma pauvre mère qui est dcd maintenant en a souffert les 20 dernières années de sa vie sans jamais être soulagée !!!!! bon courage à toutes .. moi, il m'arrive de perdre tout espoir ..


Flore

J ai une glossodynie depuis 2 ans suite à une dépression nerveuse on a tout vérifié pas d allergies, rien a l appareil digestif, pas de champignon, en fait la médecine ne connaît pas trop le sujet mais je suis allée voir une neurologue qui m a prescrit du Rivotril 2mg a laisser fondre sur les muqueuses puis le recracher eh bien c est efficace, cela agit sur le système nerveux et calme le feu buccal mais ce médicament ne peut être prescrit que par un neurologue voilà mon expérience si ça peut servir...


Okidli

Bonsoir,je souffre depuis 4 mois de brûlures de bouche,douleurs des gencives,palais.J'habite au puy de dôme;je voudrais savoir si quelqun peut m'indieuer un specialist au 63,notamment a Clermont-Ferrand?Qui m'interesserai aussi si il ya les temoinages ,les personnes geuries?Le francais n'etant pas ma langue maternelle,n'est pas correct,desole.Comme toute les perdonnes souffrant quotidiennement,je saos plus qoui faire.Abandonner,ou continuer les recherches;j'ai des enfants,petits,et desgois je suis decourage a l'idee de devoir vivre toute ma vie comme ca.


Vachet Marie-José

Je souffre du symptôme de la bouche en feu depuis une opération ratée d'otospongiose en 2012, je ressens des brûlures dans la bouche, de l'acidité, des goûts bizarres. mais c'est surtout la nuit que ces mes symptômes sont pénibles, ils m'obligent à boire de nombreuses fois, et puis aller aux toilettes ensuite, ce qui fait que j'ai des nuits pénibles et fragmentées. La matin je ne me sens pas reposée du tout, ça agit négativement sur mon moral ! J'ai consulté médecin et stomatologue sans succès. On m'a dit que ce sont des champignons, on m'a prescrit du fungizone qui ne m'a en rien apaisée. Je ne sais plus à quel saint me vouer ! Si quelqu'un d'entre vous a une solution pour améliorer mon état, je suis preneuse car c'est infernal au quotidien.


Dominique

Bonjour je recherche un spécialiste glossodynie sur Clermont Ferrand. J en souffre depuis 1an.merci de votre aide.


karine

Merci de me répondre.comment me soigner de la glossodynie Merci


amandine

Bonjour, voilà bientôt un an et demi que je souffre de cette maladie est ce que certaines personnes on eut des améliorations dans certains traitements. Merci de me repondre.


Pradier

Je souffre de stomatodynie depuis 7 ans c'est terrible à vivre si vous avez. Des conseils. Merci d avance


Vincent

Bonjour "Dufresne" J'habite aussi Montpellier et j'ai depuis quelques temps une glossodynie. J'en ai parlé à mon généraliste qui m'a donné un traitement mais j'attends de voir. Je ne connais de spécialiste mais je consulterai un stomatologue si je garde le même problème dans quelques temps. Si vous connaissez un bon spécialiste sur Montpellier, je suis preneur Merci


Dufresne

Je cherche sur Montpellier un médecin qui soigne la glossodyne


Evelyne

Bonjour, Où trouver une cure thermale pour ce problème ? Merci pour votre réponse Bonne journée Evelyne


Evelyne

Suite à des soins dentaires en 2010 j'ai rencontré ce problème. Radio des glandes salivaires qui n'a rien apporté. Les dents de sagesse s'en sont mêlées, comme je dis souvent ma bouche a été mise en chantier! Désolée mais c'est ce que je ressentais. Année 2012 l'enfer je ne pouvais plus manger, plus dormir et je vous en passe. Début 2013 mon docteur me dit c'est la glossodynie, trop tard je fais une grosse déprime, une semaine d'hospitalisation! Même dans ce milieu vous n'êtes pas comprise! Maintenant mon quotidien avec la prise de Laroxyl ne me soigne pas car c'est pour la vie mais me soulage un peu.


anonyme

Bonjour,
Je viens de mettre un nom sur mes symptômes (brûlure de langue,lèvres,palais)STOMATODYNIE.
Elle est apparue progressivement, d'abord picotements du bout de la langue ensuite tout c'est accéléré après ma deuxième SCEANCE DE TATOUAGE PERMANENT DES LÈVRES il y a tout juste 2 mois !!!!!!
Aujourd'hui brûlures toute la journée avec un pic en fin de soirée.
Essai d'un premier traitement par mon mèdecin sans succès.
Laroxyl+temesta+stilnox (imppossible de m'endormir!!!)
Je suis retournée voir mon psychiatre (j'ai été suivie il y a quelques année pour une forte dépression,et suis d'une nature très angoissée) qui a mis en place le ttt suivant :Séroplex +temesta+stilnox.
Je ne manquerai pas de vous signaler les améliorations éventuelles avec ce ttt.
Je fais actuellement une cure d'acide alpha lipoique R en gélules.
Ce qui me calme un peu:huile essentielle de menthe poivrée,bain de bouche avec huile essentielle menthe poivrée+1 aspégic 100mg en poudre(ne pas avaler bien sur),gomme à mâcher (mais bonjour les crampes d'estomac!!!!),enfin rien que de petits moyens qui ne font effet que peu de temps mais c'est toujours ça.
J'ai remarqué que la fatigue,la parole, l?énervement majore beaucoup la douleur.
Bon courage à toutes


anonyme

NE SURTOUT PAS PRENDRE D'ANTIDEPRESSEURS CAR TOUT CELA EST DANGEREUX POUR LA SANTE
JE PENSE QUE LES PROBLEMES DE LANGUE VIENNENT DU SYSTEME NERVEUX;;


anonyme

je vis depuis 13 ans avec une glosso je vis mais c 'est l'enfer qui va me donner le remède ou la solution m' aider, m'aider M'AIDER...........M E R C I


anonyme

Bonjour à toutes et tous, je viens vous refaire un petit coucou pour vous dire que je suis toujours vivante et toujours avec ma glosso qui a fêté ses 12 ans ce mois ci !!! hé oui 12 ans .... à force on si habitue et je dirais même qu'elle a des moments d' accalmie comme beaucoup de glosso que je connais nous avons constaté qu'avec le temps cette bouche nous laissait du répit ! pourquoi ??? aucune d'entre nous n'avons compris. Peut être parce que nous y prêtons moins attention. En attendant je vous souhaite une bonne année et moins de souffrance avec votre bouche !


anonyme

Bonjour, n'ayant trouvé aucun médecin pour me dire ce que j'ai, c'est en cherchant sur le net que je comprends que je souffre comme vous de "glossodynie" (plus précisément "stomatodynie" pour moi, car descend jusque dans la gorge).
Grace au net, je comprends que ce mal apparait après un gros stress, un choc psychologique ou encore une dépression, ce que je veux bien croire et que ça atteint plus les femmes que les hommes, ce qui serait logique puisque nous sommes plus sensibles.
Absolument aucun médecin ou ORL n'a su ce que j'avais, ne m'a orienté, ni aidé ou même prescrit AUCUN médicaments, trop préoccupés à m'encaisser 45 euros au bout de 8 minutes de consultation.
On m'a laissé à me débrouiller seule en me disant qu'il fallait que je prenne des antidépresseurs car c'était dans ma tête, SANS JAMAIS MEME M'EN PRESCRIRE !
Ca fait rigoler quand même... : "Bonjour madame, vous êtes barjo, voilà ça fera 45 euros, merci bonne journée"... D'accord je suis barjo mais je fais quoi là, maintenant ?
Voyant qu'il existe vraiment trop de médecins "je m'en foutiste" (des branquignoles comme on dit chez moi), SURTOUT AU HAVRE JE DOIS DIRE et que ce mal empire en côtoyant ces branques qui vous angoissent encore plus de par leur connerie, je décide de chercher moi-même sur le net ce que j'ai, puis son éventuel remède.
C'est là qu'après 3 jours de recherche, je découvre la "glossodynie". Je veux savoir d'où ça vient et pourquoi j'ai ces symptômes. Ok, ça vient du stress. Alors pourquoi ai-je été stressée et le suis-je encore ?
Venant de quitter mon boulot pour suivre mon conjoint au Havre alors que je suis originaire de Montpellier, je pense savoir d'où vient mon stress... Non messieurs les docteurs, je ne suis ni déprimée, ni folle... Non, ce n'ai pas des antidépresseurs qu'il me faut... qui ne sont que pansements sur jambe de bois de toute façon ! Après de longues recherches et estimant ne pas avoir besoin de voir un psy pour comprendre que l'éloignement de ma région, de mes amis et de ma famille pèsent sur mon morale, j'ai essayé :
- bien évidemment de voir la vie un peu plus en rose pour m'apaiser de ce stress,
- d'éviter tout ce qui pourrait me bruler plus la langue (max 5 cigarettes/jour, moins de bonbons piquants etc.),
- de boire plus d'eau,
- de ne pas m'allonger de suite après avoir mangé (sinon remontés gastriques qui font souvent corps avec la glossodynie),
- de bien me nettoyer la bouche sans trop en faire une fixette non plus (2 fois/jour : brossage de dents, me passe du fil dentaire et racle légèrement le fond de ma langue avec mon ongle pour enlever des éventuelles bactéries).
et pour booster un peu mon cerveau :
- une cure de "propolis" à mâcher + gelée royale + magnésium + vitamines A, E, C et B que j'ai acheté sans prescription à la pharmacie.
Bref, tout ce qu'il y a de plus sain et de plus logique pour soigner ce mal par "la racine". Le stress (ou angoisse ou dépression) joue sur vos muscles et jusqu'à l'estomac. C'est LA source de la glossodynie, c'est donc ça qu'il faut soigner. Prendre des médicaments pour suicidaires ne me feraient sûrement pas me sentir mieux, ni plus forte, ni plus gaie, ni plus soulagée, je ne peux pas mentir à mon cerveau qui me laissera toujours au fond, sachant que je suis sous antidépresseurs.
Cela fait 2 semaines que je suis cette ligne de conduite que je me suis fixée et je vais beaucoup mieux.
Parties mes douleurs au cou, à la tête, à la langue, au palais, aux dents et aux gencives. Il ne me reste que la sensation d'avoir mangé comme une soupe très chaude, sans douleurs. Je vous assure qu'une cure de "PROPOLIS" à mâcher + GELEE ROYALE + MAGNESIUM + VITAMINES A, E, C et B + "j'essaye de me détendre physiquement et psychologiquement" = ça marche ! J'espère que ça marchera pour vous aussi. Je fais cette cure jusqu'à ce que tout revienne sur les rails. Bon courage à toutes et à tous et sachez que le premier remède est d'essayer d'être plus tranquille dans sa tête, d'être plus détendu de manière générale et de relâcher vos muscles au maximum (je me surprenais à avoir les épaules levées sans arrêt, le cou en avant, par stress, ça me créait des torticolis chroniques !)
Relâchez tout vos muscles au maximum, le cerveau comprendra tout seul qu'il n'y a plus de tension et que tout va bien. Soyez cool avec votre corps et il sera cool avec vous en somme :).


anonyme

Je souffre aussi de glossodynie depuis longtemps et rien n'y fait.
Les médecins sont impuissants.
Qui connais un remede ou un médecin, ou des médecines douces pour faire partir tout cela.
Merci pour vos réponses.


Répondre au message