Qu'est-ce que le thermalisme ?

À la différence de la thalassothérapie, le thermalisme utilise les éléments thermaux naturels à la place des composants marins. Eaux minérales, eaux thermales, gaz thermaux et boues thermales, ces composants naturels sont considérés comme les principales ressources du thermalisme. Thermalisme ou crénothérapie, la thérapeutique thermale peut être connue par ces deux noms.

 

Histoire du thermalisme

L’efficacité du thermalisme, cette thérapie basée sur l’exploitation des vertus des eaux chaudes naturelles ne doit plus faire l’objet de doute chez certains individus. En effet, le thermalisme existait déjà dès le premier âge de l’humanité, 3000 ans av. J.-C. Il ne faut pas nier que cette forme de thérapie était belle et bien réelle et est prometteuse.

Les Romains furent les premiers à fonder et à réaliser les premiers thermes. Ils se servaient déjà des eaux chaudes et thermales à l’époque dans le seul but d’effectuer des soins. Pendant un long moment, tout comme la thalassothérapie, le thermalisme semblait avoir perdu de sa valeur en tant que thérapie.

Fort heureusement, Henri IV a établi la première Charte des Eaux minérales en 1604 dans le but de réellement vulgariser cette pratique connue comme étant bénéfique pour la santé. Les stations thermales de l’époque recevaient généralement des étrangers qui s’étaient intéressés aux  bienfaits du thermalisme.

Au XXIe siècle, le thermalisme se fait enfin reconnaître et commence à s’incruster de plus en plus dans le domaine de la médecine thérapeutique. Des atouts ? Le thermalisme était depuis ce temps un moyen très prisé dans le but de se revitaliser et de se détendre. Les stations thermales étaient le lieu de rencontre, le lieu d’échange pour les curistes, mais aussi et surtout un lieu propice pour se ressourcer et puiser de l’énergie.

Une fois sous le Second Empire, le thermalisme était enfin reconnu et développé. En effet, les centres de thermalisme se sont de plus en plus vulgarisés et proposent même de nouvelles techniques et  spécialisations dans le but de permettre au large public de bénéficier entièrement des richesses de l’eau thermale. Après la Seconde Guerre mondiale, l’accès à la prise en charge par la Sécurité Sociale était enfin à la disponibilité des patients.

Depuis, des médecins et des ingénieurs se sont lancés dans le thermalisme et ont permis à un  public plus vaste de profiter pleinement des soins et d’adopter une mode de vie plus saine.

 

Les stations thermales

Pathologie rhumatologique, digestive, cutanée, respiratoire et circulatoire des maladies chroniques, tous les troubles qui attaquent chaque partie bien précise de l’organisme sont désormais traités efficacement par le thermalisme.

Effectivement, plusieurs paramètres doivent être réunis pour garantir une thérapie opérante et au profit des curistes. Pour chaque traitement de maladies chroniques ; il est nécessaire de passer un séjour continu dans les stations thermales.

En supplément aux nombreuses techniques mises en œuvre, le succès du thermalisme reposera sur le climat, l’environnement dans le centre ainsi que  les personnels. Tous réunis, ces paramètres vont s’harmoniser dans le but de permettre aux curistes de profiter d’un moment de pure détente que ce soit au niveau du corps, mais aussi au niveau de l’esprit.

« Polythérapie », comme on le désigne, le thermalisme est le choix par excellence pour renaître et voir le monde d’une tout autre façon. Bénéficier d'un accompagnement de qualité par les personnels du centre  sera un plus non négligeable.

 

En savoir plus :