LAMALOU-LES-BAINS

Pôle touristique et thermal, Lamalou-les-Bains est situé à 200 mètres d’altitude, dans un vallon ombragé dominé de contreforts importants dans le Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc.

Oasis de verdure et de calme, Lamalou-les-Bains attire chaque année de nombreux visiteurs adeptes du bien-vivre. Les infrastructures modernes et les nombreuses activités touristiques en font l’une des stations thermales les plus appréciées de France.

A Lamalou-les-Bains, une multitude d’activités vous permettront d’apprécier en toutes saisons le dynamisme de la station. Quelles que soient vos aptitudes, vous pourrez pratiquer les sports de votre choix en toute liberté et vous adonner aux joies du golf. Le casino de Lamalou-les-Bains vous apportera émotions et peut-être fortune.

 

LES THERMES

Les eaux de Lamalou les Bains sont utilisées à l’état natif.

De nombreuses études ont été consacrés à la composition des eaux. Ce sont des eaux de type bicarbonaté calcique et sodiques, ferrugineuses, riches en magnésium et en potassium et renfermant du gaz carbonique. Il s’y ajoute une minéralisation secondaire ferro-arsenicale, plus ou moins marquée selon les sources.

L’eau de Lamalou les Bains se rapproche d’un groupe bien connu d’eaux minérales : les hyper thermales oligo ou poly métalliques, intéressantes par leur équilibre physique et par leur minéralisation.

On y trouve des traces de manganèse, de zinc, de cobalt, de nickel, d’argent, de cuivre, de plomb, de baryum, de lithium, de silice, d’alumine, de rubidium et de strontium. Elles contiennent, en outre, des gaz : gaz carbonique, oxygène, azote, des gaz rares.

 

VOTRE CURE THERMALE

Neurologie

Névrites, polynévrites, radiculo-névrites, hémiplégies, maladie de Little, de Parkinson, paraplégies, parésies, séquelles de poliomyélites, scléroses médullaires, myopathie, paralysies faciales, douleurs des amputés, paresthésies. Névralgies : sciatiques crurales, cervico-brachiales, faciales, états neurodystoniques.

Rhumatologie

Toutes les affections ostéo-articulaires dégénératives, inflammatoires (en dehors des poussées inflammatoires).Séquelles de rhumatisme articulaire aigu, polyarthrites chroniques, périarthrites scapulohumérales, rhumatismes métaboliques.Arthroses et polyarthroses.